Cleverbot est-il un connard ? Nous avons enquêté.

Ah le printemps !

Le temps où, après un hiver glacial, la vie reprend ses droits et pareils à ceux du collégien qui s’écrase la tête sur le bureau en s’endormant en cours de math, les premiers bourgeons mûrs éclatent. Il fait beau, il fait chaud, les arbres font des trucs d’arbres, les pu…filles sont en jupes, les fleurs s’enculent à coup de pollen et le connard sort du bois.

Raison de plus pour faire une introduction qui n’a rien à voir avec le sujet de l’article.

Aujourd’hui j’avais le temps, et entre un plat de pâtes et une envie de chier j’me suis dit qu’il serait bien de faire une enquête de fond. Une vrai enquête. Une avec du danger, des explosions, des documents secrets, du piratage informatique, le tout saupoudré de FBI. Mais merde les pâtes étaient déjà prêtes balayant ainsi toutes mes ambitions comme aurait pu le faire n’importe quelle autre métaphore. Je me résignais donc à traîner ma procrastination sur le net.

Las de troller les différentes discussions sur Twitter au sujet des présidentielles, voyant qu’on y lisait à peu près tout le temps la même soupe d’idées d’un parti à l’autre et que tous ces gens là n’avaient pas plus d’imagination créatrice qu’un script photoshop, je me suis dit : « Franchement autant troller des robots si c’est pour avoir toujours les mêmes réponses. »

Chose faite.

Au second tour des présidentielles, amis indécis, voici le point de vue sur le sujet par le robot le plus intelligent de l’internet :

Remarquez le point à la fin de sa phrase qui appuie bien le propos et marque toute sa détermination ainsi que sa sympathie à l’égard du président sortant.

Remarquez le point à la fin de sa phrase qui appuie bien le propos et marque toute sa détermination ainsi que son animosité à l’égard du candidat socialiste.

Le constat est éloquent. Sans aucune concession et à la même enseigne que Jean D’ormesson ou même qu’une autre personnalité non intellectuelle telle que Véronique Genest : Cleverbot est bien un soutien de Nicolas Sarkozy !

Subjugué par la présence d’une réflexion politique sur internet et en plus venant d’un robot, je me devais d’aller plus loin, d’en avoir le coeur net.

Cleverbot is clever

Bordel mais en plus il écrit comme les jeunes pops !

Conclusion :

Certes pour les présidentielles 2012 cette enquête manque plus de nichons que de fond pour pouvoir être diffusée sur M6, mais elle aura au moins le mérite de vous prouver que le plus grand bot du net est non seulement de droite, mais en plus reconnait l’engagement en terme de qualité dans la quête de vérité à laquelle nous nous livrons chaque jours pour vous tenir informés.

Quoi de mieux que des connards notoires pour vous parler de connards?

Journalisme Total !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s