Des goûts, des couleurs, et mon poing dans ta gueule

Il était une fois …

Dans une soirée relativement standard, remplie de gros picolos rigolos, de chasseurs, et de proies plus ou moins faciles, une paire de jeunes qui au lieu de tenter le record de picole de poire se prirent à discuter d’un sujet sérieux. Enfin, sérieux. Bourrés comme ils étaient, y’avait peu de chances que quoi que ce soit ne finisse pas par une déclinaison de « d’façons j’te kiffe trop toi mec t’es mon pote » ou « j’serai le parrain de tes enfants ». Mais tout de même, il se lancèrent dans un débat sur le cinéma, façon « Sérieux, t’aimes ce film là ? Mais c’est trop pourri ! » versus « Comment ça c’est trop pourri ?! T’as juste rien compris, mec ». J’exagère, parce que les deux en fait s’y connaissaient un petit poil, et avaient de sérieux arguments pour en découdre.

Le débat allait devenir intéressant, mais c’était sans compter sur le/la pote qui se pointe avec une gueule de crotte et qui balance: « Non mais les gars, les goûts et les couleurs, ça se discute pas ! »

!!

De quoi ?

Pim, j’plonge direct dans la mêlée. De quoi, les goûts et les couleurs ça se discute pas ?!

Bien sûr que si ça se discute, c’est un peu à ça que ça sert de discuter par exemple ! Si c’est pour avoir des dialogues stériles à base de « ah nonon, mais je peux pas te dire ce que j’en pense Bob, tu fais ce que tu veux » tout le temps, paie la valeur des relations sociales !

« Bon les gars, aujourd’hui on traine ensemble, mais surtout, on partage rien hein. Chacun ses goûts et ses couleurs, et on est tous d’accord, ok ? »

En plus c’est pas compliqué, si on avait tous les même goûts, la vie ressemblerait à ça:

Super soirée hier ! — avec Bob, Bob, Bob, et Bob

Ou ça:

Festival des Gueules de Peigne-Cul 2013 - 6 connards visibles sur la photo, tous habillés pareils, avec la même expression merdique de "je suis un sombre connard dans des fringues à 3000 euros", même le rouquin il a la frange merdique ... seule différence, y'a un type à l'autre bout qui a mis ... un CHAPEAU.

Festival des Gueules de Peigne-Cul 2013 – 6 connards visibles sur la photo, tous habillés pareils, avec la même expression merdique de « je suis un sombre connard dans des fringues à 3000 euros », même le rouquin a « la » frange twilight … seule différence, y’a un type à l’autre bout qui a mis … un chapeau.
Quel rebelle.

Parce qu’en fait, le saviez-vous ? Tout le monde croit, que quand on est petits, on est super imaginatifs, que notre système de goût est pur, qu’on est en lien avec les esprits naturels du monde parce qu’on est super innocents. Eh ben mon cul.

Comme l’a prouvé l’excellent Boulet dans cet article (vous pouvez y aller, c’est une bédé y’a des images comme vous aimez bien), les enfants, ça copie. Et ça copie ce qu’ils ont vu.

Par conséquent, tout le monde va aimer au début ce qu’il a vu. Donc, pour les années 80, t’as le Club Dorothée, pour les années 70 t’as Cloclo, les années 90 t’as Gala, en 2000 t’as une variation de Britney Spears et une nouvelle réincarnation d’un tube de l’été tout les ans, après j’ai plus suivi parce que ça fait longtemps que j’en ai plus rien à foutre.

Donc en fait, si personne ne discute les goûts et les couleurs, rien ne va jamais évoluer. Il en faut bien, des gens, pour venir y dire à l’autre con que ce qu’il écoute c’est de la merde, que y’a deux cents fois le budget du Mali pour produire sa série à chier qui se fout de sa gueule, pis après l’entendre dire que c’est pas la peine de former des professeurs pour la petite enfance vu que « eh, c’est que de la garderie, je te le fais moi le boulot file moi des feuilles et des crayons. »

En gros, si tu vas pas parler à ce gros con, il a 0% de chance d’améliorer son quotidien, et par conséquent, le tien – car oui, malgré toi, les deux sont liés, vu que c’est lui qui choisit la radio à l’endroit où tu bosses et qui te forcera à faire ça:

Surtout que pour parler des goûts et des couleurs, à votre avis c’est qui le mieux placé ? Le type qu’est en licence de fac de lettres ou le thésard qui fait des conf’ en Egypte ? Tiens tiens tiens j’me demande bien …

Non seulement c’est divertissant, mais en plus c’est cool. Discutons ! Engueulons-nous !

– « Mais bien sûr que t’es conne t’écoutes ALANIS MORISSETTE ! ! Sérieusement ! Tu l’as vue en live ? Non ? Bah moi ouais. Et c’est grave pourri. »

Evidemment, il ne s’agit pas non plus de pourrir le jeune padawan qui souhaite apprendre, ou de boire bêtement à la source de l’éternel connard qu’est jamais d’accord avec tout le monde. Faut savoir argumenter.

Et pour argumenter, faut savoir de quoi on parle. Et pour ça faut augmenter son expérience, tout ça.

Donc, oui, engueulons-nous avec des cinéphiles pour augmenter nos goûts en cinéma ! Finis les films d’actions de bitos ou les romances à deux balles !

Oui, engueulons-nous avec des musiciens pour augmenter nos goûts en musique ! Finis Metallica et Skrillex !

Mais oui, engueulons-nous avec des anthropologues, des sociologues, des économistes et des biologistes qui nous feront passer pour des sales cons vu qu’on y connait rien et que eux, si.

Engueulons-nous avec des scientifiques, des religieux, partageons des moments de débats intenses, souvent stériles, mais qui auront peut-être un happy ending – faire découvrir quelque chose de nouveau à quelqu’un.

« Okay, je ré-écouterai le premier album de Metallica ».

Joie. Bonheur, Félicité. Le sentiment d’avoir servi et été servi par et pour l’Humanité. Un lien fantastique, un petit pas de plus vers une conscience universelle, une possibilité peut-être d’accorder tout les goûts et les couleurs au sein d’une même envie de tolérance et de respect …

Bah, fais chier. Allons plutôt faire la guerre au Mali. Ça c’est marrant. Eh, tire sur les trucs qui bougent là-bas, Bob.

Loulilou on fait du tank et loulilou, on bute des trucs ..

Allez ciao les gars, j’me casse.

Cet article vous a été présenté par the Hordecall, dans le cadre du Festival d’Enfonçage de Portes Ouvertes 2013.

Sponsorisé par Caterpillar.

Publicités

10 réponses à “Des goûts, des couleurs, et mon poing dans ta gueule

  1. Chouette post!

    Parce que justement j’ai tendance a utiliser moi-meme de l’expression « De gustibus…:, et que si on etait en soiree et pas sur internet (m’engueuler sur internet, « je sens que ça va pas me passionner, alors va falloir que tu te trouves quelqu’un d’autre »), j’argumenterais en faveur du « des gouts et des couleurs ». Parce que si on peut discuter « s’engueuler », il y a quand meme une dimension subjective importante (et respectable) qui fait que oui, on s’enrichit en discutant et en comparant les gouts, les opinions (et les analyses!) mais qu’on en arrive souvent a un moment ou la discussion tourne en rond. A ce moment-la, un « Colores… » (komkidiselesespagnols), permet de passer a autre chose et reconnait que, oui, meme si j’ai la culture d;un enfant de trois ans, mon histoire, mes gouts personnels (et le plaisir) justifient largement que je regarde un episode de Dragon Ball ou ecoute Joe Dassin.

    Et ton article illustre quand meme bien le cote tarte a la creme de l’expression. Bref, il m’a fait reflechir et pour ca, je me fend d’une reponse et d’un « Chouette post! »

    PS: et merde, je me suis retrouve a argumenter…

    J'aime

  2. « Piéger par un discutophile » ? Opposé à quoi, piégé par le gros rigolo bourré qui s’amuse à jeter des trucs sur les gens ? C’est clair, lui il est pas dangereux … ou le mec bourré qui croit que tu dragues sa copine, lui aussi il est plus dangereux que le vilain discutophile 🙂

    Après comme j’ai dit dans l’article faut pas tomber dans le connard méprisant qui va venir te chercher avec des références de merde et obscures … Mais je vois rien de malpoli à dire « écoute, ton analyse phénoménologique de Skrillex et Metallica, je sens que ça va pas me passionner, alors va falloir que tu te trouves quelqu’un d’autre ».

    J’veux dire, y’a même pas un gros mot. Y’a pas de mal à dire que t’es pas intéressé si t’es pas intéressé. Si ça passe pour un manque de respect c’est qu’en face t’as un bel abruti.

    Mais j’aime bien ton histoire de second degré du quotidien résistant, ça m’a fait marrer.
    Merci pour les commentaires en tout cas

    J'aime

  3. Existe t-il un danger plus grand dans une soirée que celui de se faire piéger par un discutophile ?
    Quand les gens risquent de s’amuser, ces mecs interviennent en déclamant leurs analyses lumineuses pour te prouver que ta seule chance d’avoir raison ou bon gout, c’est de penser comme eux.
    Et quand tu refuses de leur servir de déversoir à obsessions parce que,
    basiquement, t’en as juste rien à foutre, ils adoptent un ton plus ou moins 2d degrés et se posent en héros du quotidien résistant contre l’uniformisation du monde.

    L’argument des gouts et des couleurs, c’est pas toujours un truc insipide de gens falots. C’est également une façon polie de dire « écoute, ton analyse phénoménologique de Skrillex et Metallica, je sens que ça ve pas me passionner, alors va falloir que tu te trouve quelqu’un d’autre… »

    J'aime

    • Il faut savoir remettre les choses en question et abandonner quand le débat devient stérile, mais c’est toujours intéressant, parfois les arguments de la personne restent et prendront leur sens bien plus tard, qui sait ? enfin oui, c’est un peu idéaliste.

      J'aime

      • Justement, il m’arrive de modifier mon avis après une conversation argumentée. Par ailleurs, rien n’est jamais figé dans le marbre, et, comme le disait si bien Scully dans je ne sais plus quel épisode de X-Files, « la seule chose qui ne changerai jamais, c’est que tout change tout le temps » 😉

        J'aime

  4. mon petit hordecouille, il va falloir penser a prendre un peu de mdma de temps en temps, franchement ca te fera du bien de sourire un peu a la vie, tu sais, c pas si grave la guerre au mali…aprés tout, la bas , il n’y a quasiment que des noirs…quelle perte! il y en a plein d’autre partout…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s