L’incroyable histoire du train Amiens-Paris n°8460

Gare-du-Nord-train-station-sign-in-Paris-France

Paris, de notre correspondant.

On pensait que ce genre de phénomène encore jamais observé en dehors des laboratoires de recherche était l’apanage exclusif de doux rêveurs un peu fous et relevait de la science-fiction, de l’hypothèse foireuse voire même du récit mythique, les moyens techniques et humains ne permettant pas à notre stade de connaissance actuel une telle prouesse.

Et pourtant, mardi 15 octobre 2013, les passagers du train Amiens-Paris de 07h14 allaient devenir les témoins d’un évènement hors du commun qui marquera à jamais l’histoire des transports en commun.

A 08h49, après avoir vérifié cinq fois l’heure, les paramètres de navigation, la pression atmosphérique, la carte ferroviaire et le thème astral du conducteur, le commandant de bord se fige de stupéfaction en prenant conscience du prodige auquel il assiste en cette matinée automnale.

Il parcourt rapidement le manuel de pilotage et constate qu’aucune procédure n’a été prévue pour un tel cas de figure. Faisant preuve d’un sang-froid exemplaire, il décide conjointement avec le conducteur d’informer les passagers de l’incroyable évènement qui est en train de se jouer. Les mains pleines de sueur, il décroche fébrilement le combiné et, les yeux humides d’émotion, annonce d’une voix chevrotante : « Mesdames et messieurs, notre train n° 8460 arrivera dans quelques instants en gare du Nord de Paris, avec un retard de seulement 2 minutes, je répète notre train arrivera dans quelques instants à destination quasiment à l’heure. La SNCF et tout le personnel d’embarquement espèrent que vous avez fait un agréable voyage et ont été fiers d’œuvrer aujourd’hui pour la grandeur de la science, de la patrie ainsi que pour le bonheur de l’humanité et vous souhaitent une bonne journée ».

Dans les wagons, c’est la stupeur : « les gens étaient abasourdis, beaucoup se sont mis à pleurer, certains se sont même évanouis » raconte Virginie V., visiblement encore choquée. « C’est un putain de truc de ouf, j’ha-llu-cine !! » s’exclame incrédule Antoine C., « D’autant qu’avec leurs travaux de merde à Montpellier, la ligne est ralentie depuis février 2008 ». « Je ne pensais pas que c’était possible, c’est dingue à quel point la science avance vite de nos jours quand même » constate quant à elle Cindy Y., 42 ans.

Le commandant de bord, Yves B. n’est pas en reste : « Croyez-moi on est les premiers sur le cul, ça fait 23 ans que je fais ce boulot, j’ai JAMAIS vu un truc pareil ». Une fois le choc passé, Yves reprend le micro et, avec le juste sentiment d’avoir réalisé l’impossible, improvise un petit discours qu’il conclut par un vibrant « Pour la SCNF hip hip hip… » « Hourraaa !!! » s’exclament en chœur les 600 passagers en délire.

De nombreux voyageurs ont tenu à immortaliser cet instant, posant devant la locomotive ou aux côtés du conducteur (qui a gentiment signé pas moins de 437 autographes) ou filmant avec leurs portables l’incroyable arrivée du convoi en gare du Nord, certains repartant même avec un accoudoir souvenir sous le bras. « J’ai pour ma part réussi à arracher un encadrement de fenêtre souvenir » raconte fièrement Noham M., « c’est une relique historique, je la montrerai à mes petits-enfants en leur racontant cette histoire de dingue ! ».

La directrice de la cellule communication de la SNCF Cécile Mangin s’est réjouie peu après dans un communiqué de cette incroyable prouesse des chemins de fer français, déplorant néanmoins les 9 arrêts cardiaques qu’elle a engendrés et qui ont quelque peu terni la liesse générale et précisant que tout allait revenir à la normale très rapidement afin de ne pas déstabiliser davantage les usagers.

Une cérémonie retransmise en direct sur TF1 et France 2 est prévue lundi prochain pour rendre gloire aux personnels présents sur ce voyage qui seront faits chevaliers de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite au Palais de l’Elysée. La question de l’opportunité de rendre la journée du 15 octobre fériée doit être discutée à l’Assemblée dans les prochaines semaines.

Publicités

5 réponses à “L’incroyable histoire du train Amiens-Paris n°8460

  1. un tres bon anniversaire a un des auteurs du site ta reussi ta vie connard , et a tres bientot

    PPS: je ne peux croire l’incroyable histoire du train amiens paris !!! je n’oublierais jamais l’instant ou on me l’a annoncer

    J'aime

    • Alaykum salam mon cher Rafiq et merci pour ton petit message. J’espère que tu t’es bien remis de l’attentat qui t’a tué à Beyrouth voilà déjà bientôt 9 ans.

      Mes amitiés à Véronique.

      J'aime

      • haa ba écoute a part les yeux crevés , les doigts arrachés et repeint couleur chocolat ,a peut aller .merci je lui dirais! mD

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s