En voie de radicalisation, il n’est pas repéré par Daesh sur Facebook

« Une terrible descente dans les abîmes de la violence », voilà comment les proches de Djézeunn Leroux 22 ans, candidat au Djihad décrivent l’inéluctable descente aux enfers qu’il avait planifiée.

UNE AUTO-RADICALISATION PROBLÉMATIQUE

« On voit de ces trucs à la télé sur les chaînes d’info en continu forcément ça nous donne des idées ». Dans un témoignage glaçant, Djézeunn nous raconte en exclusivité ce qui aurait dû être sa descente aux enfers ; le témoignage de ce jeune Héricourtais est sans équivoque : « J’ai commencé par essayer d’étudier le Coran par moi-même, mais vla comment j’y comprenais rien déjà c’est même pas écrit en français comme tout le monde mais en plus apparemment il faut lire de gauche à droite, dans l’autre sens. Déjà que les maths dès qu’il y a des lettre je suis perdu. En plus la prof elle m’aime pas. »

barbe2

UN TERREAU POURTANT PEU FERTILE À L’ISLAMISATION

Pourtant, face à ce premier échec, Djézeunn ne renonce pas pour autant. « J’ai ensuite essayé de rentrer en contact physique avec des Mollahs extrémistes, mais autant vous dire que dans le Pays de Caux les mosquées intégristes y en a pas dans chaque canton. Surtout que je suis en mobylette, donc ça limite mes déplacements ». Et en plus, déclare-t-il, « depuis que la municipalité a construit un nouveau foyer pour la jeunesse, il devient difficile de se mettre en contact avec des jeunes désœuvrés ». C’est également l’avis du maire d’Héricourt en Caux « on a dépensé beaucoup d’argent dans ce nouveau lieu associatif pour le jeune afin de prévenir ce genre de dérive : baby-foot, télévision HD, on a même mis en place une carte culture alors qu’on sait qu’ils vont s’en servir pour acheter des albums de M. Pokora ; mais qu’est-ce que voulez, les jeunes ils sont comme ça ».

LE CYBER-DJIHAD, UN ÉLÉMENT DÉTERMINANT

Il décide cependant de s’inscrire sur Facebook, espérant être contacté par Daesh, mais une fois de plus se heurte à des obstacles. « J’avais vu sur BFMTV qu’avec un nom et une photo de profil adéquats sur Facebook on pouvait être contacté assez rapidement par des frères combattants en Syrie. J’ai donc décidé de m’inscrire sur  sous le nom de Mohammed Ben Teushi, en hommage à ma passion qui me permet aussi de financer indirectement le terrorisme international – j’hésitais au début avec Moktar Ed, mais je pense que ça sonnait trop heavy metal -« . Au bout de trois jours seulement, après avoir liké des pages bien choisies comme ‘Al Qaïda Pays de Caux’ ou encore ‘Djihad à Écretteville Les Baons’, j’ai été contacté par des soeurs. Sur le coup j’ai pensé que ça allait enfin marcher ».

UN PROBLÈME DE PUBERTÉ TARDIVE

Ce qui lui semblait alors être une avancée décisive dans son projet se révèle pourtant une fois de plus infructueux. « Tous les messages étaient sans équivoque, voire insultants ; on m’a même dit que le Coran c’était comme La Bible, une suite de paraboles pour dire qu’il fallait être gentil avec son prochain, qu’il fallait pas le prendre au pied de la lettre. Imaginez mon désarroi ». Il identifie pourtant avec réalisme les causes de ce second échec. « J’ai un problème de pilosité, je n’arrive pas à me faire pousser une vraie barbe islamiste », avoue-t-il avec une pointe de gêne. « Clairement, le côté droit de mon visage peine à se radicaliser, tandis que l’interstice entre ma bouche et mon nez se couvre de poils blonds, je comprends même pas le sens, pourtant je suis châtain clair. Je suis majeur, je ne devrais pas avoir ce genre de problème. »

jouedroite

Une tentative de radicalisation de la joue droite infructueuse

TREMBLEZ EN FRANCE

Une fois de plus, la technologie vient à son secours : « Grâce à un logiciel de retouche photo, j’ai pu feindre une vraie barbe ». Mais une fois de plus, le retour à la réalité est difficile. « J’ai contacté BFM TV afin que je puisse les contacter par Skype exposant ma haine de l’Occident ainsi que des menaces de mort ; mais vous savez par chez nous on n’a toujours pas accès au haut débit, et l’entretien a finalement été refusé à cause des problèmes de sautes d’image. J’étais désemparé. »

barbe

Un subterfuge qui ne trompe pas grand monde

UN COUP DE FREIN À L’ÉCONOMIE LOCALE

Thèse confirmée par le maire du village. « On demande depuis des années à être raccordés au réseau ADSL, mais apparemment les autorités cantonales ont d’autres priorités », explique-t-il avec résignation. « Un beau gâchis », analyse-t-il avec une pointe de rancoeur. « Pour une fois qu’on aurait pu un peu faire parler du canton sur la scène internationale, ça aurait fait du bien à l’économie locale : les camionnettes de BFM TV qui campent devant l’école maternelle ou la mairie, ça fait des revenus pour les commerçants qui en ont bien besoin par ces temps de crise, faut bien qu’ils se logent ces cons ». « On aurait peut être même pu ouvrir un kebab, ça aurait sûrement ramené des journalistes de chaînes d’info en continu, peut être même des américains, et on sait où ils auraient mangé après leur interview », conclut-il avec un brin d’amertume.

Djézeunn, quant à lui, a décidé de rester zoner chez ses parents, où « même si on a pas l’ADSL, au moins on a la 3G ; apparemment dans les montagnes syriennes y a même pas de réseau. Pi toutes façons j’ai brûlé mon passeport pour faire comme à BFMTV, donc je vais avoir du mal à prendre l’avion ; pi je peux même pas aller en Syrie en bagnole j’ai aussi brûlé mon permis ».

Publicités

3 réponses à “En voie de radicalisation, il n’est pas repéré par Daesh sur Facebook

  1. La narrative est bien foutue. Cela pourrait faire un sketch. Le malaise vient du « pourquoi » de cette narrative. Un abrutit expiatoire pose la question sur le pourquoi et par qui c’est fait son expiation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s